Résumé du match de 1ère

Assenois - Aubange : 5 - 4

Après avoir sorti Arlon au tour précédent, Assenois s’offre une nouvelle équipe de P1. Mais les hommes de Stéphane Dubois ont souffert alors qu’ils avaient le match en main. En supériorité numérique pendant 84 minutes, et face à un adversaire qui devait évoluer avec un joueur de champ dans les buts, Assenois a mené deux fois (2-1, 3-2) avant de devoir courir après le score à un petit quart d’heure du terme quand Bossenec a profité d’un énième cadeau dans la défense locale pour mettre Aubange aux commandes. Mais comme souvent cette saison, la puissance offensive d’Assenois a fait la différence. Trois buts pour Leva, deux roses pour Manand et un Vandaele dans tous les bons coups, le trio magique de Stéphane Dubois a une nouvelle fois répondu aux attentes. Et si Toussaint et Leva avaient plié le match au retour des vestiaires, Assenois Vandaele, ici entre Bellanger et Lespagnard, a avalé les kilomètres. - aurait probablement pu passer une deuxième mi-temps bien plus tranquille. En attendant, Stéphane Dubois pouvait savourer: neuf victoires de rang, une qualification au tour final de P2 et une place en demi-finale de la Coupe, Assenois est en pleine forme. Mais la troupe du président Kerger devra resserrer les boulons derrière lors des prochaines échéances pour continuer à rêver. , dit Stéphane Dubois. «Sur les quatre buts qu’on prend, tu as trois cadeaux et un penalty C’est dommage de se faire peur, mais c’est aussi dommage de ne pas avoir été plus efficaces. Cela faisait quelques matches que nous marquions facilement et ici, nous en mettons cinq, mais nous en ratons encore beaucoup.» Aubange, lui, voit sa saison s’arrêter. Pas de quoi entamer la bonne humeur de Quentin Koenig, qui a dû suppléer Mathéo Brabant entre les perches. , souriait le capitaine d’Aubange «Ce n’est pas la première fois que je joue au but, mais jamais aussi longtemps . Pourquoi avoir pris sa place? À partir du moment où tout le monde criait mon nom, je n’avais pas le choix (rires). On peut regretter de ne pas avoir joué à onze car il y avait la place.» Au prochain tour, Assenois jouera encore à la maison. L’adversaire? Freylange. Moreau 5, G. Martin 6, Jacob 5, F. Martin 6, Clément 6, Poncin 5 (68’, T. Manand), Raguet 5 (74’, Severin), A. Manand 7, Toussaint 5 (90’, Remacle), Leva 8, Vandaele 8 ASSENOIS: Brabant Bouvy 4, Fabry 6, Bellanger 5, Kolp 6, Toussaint 6, Lespagnard 7, Thiery 6 (83’, Lentini), Bossenec 6, Koenig 6, Condemi 5 (71’, Mboyo) AUBANGE: Arbitre: Olivier Prévot. Bellanger (3’, 0-1), Leva (6’, 1-1), Leva (15’, 2-1), Thiery (20’, 2-2), A. Manand (23’, 3-2), Kolp (57’, 3-3), Bossenec (77’, 3-3), A. Manand (79’, 4-4), Leva (87’, 5-4). Buts: Cartes jaunes : Lespagnard, Clément, F. Martin Carte rouge: Brabant (6’) Assistance: 120 sur un penalty consécutif à une main de Jacob, Bellanger s’élance et place à gauche de Moreau 3’, (0-1). lancé en profondeur, Vandaele est accroché par Brabant.. Rouge pour le portier et coup franc pour Assenois. Leva place au ras du poteau et trompe Koenig 6’, (1-1). sur la gauche, Leva, lancé par Manand, avance et frappe entre Koenig et le poteau 15’, (2-1). mésentente entre Jacob et Moreau qui ne prend pas le cuir. Thiery en profite pour pousser au fond 20’, (2-2). 23’, Vandaele glisse à Leva qui centre à ras de terre pour Manand (3-2). balle en profondeur. Moreau ne sort pas. Kolp en profite pour lober le portier 57’, (3-3). ballon de la gauche, Bossenec contrôle, efface Jacob et attend que Moreau se couche pour placer 77’, (3-4). Vandaele déborde sur la droite et centre. Le ballon dévié revient vers Manand qui place au fond 79’, (4-4). quelques instants après une bonne sortie de Moreau face à Mboyo, Vandaele centre pour la tête de Leva 87’, (5-4)Source : Vers l'avenir

 

Informations diverses

  
© 2016 infodata-group. All Rights Reserved.